La construction d’une maison passe par plusieurs étapes et l’isolation fait partie de celles qui sont les plus importantes. En effet, cette dernière permet de limiter les pertes d’énergie au sein du foyer. Elle se fait dans différents endroits de la maison dont la toiture. Découvrez dans notre article les tarifs d’une isolation de toiture.

Les différents facteurs influençant le prix d’une isolation de toiture

Comme nous l’avons précisé plus haut, il est possible d’isoler sa maison de différentes manières, que cette isolation se fasse de l’intérieur ou de l’extérieur. Notez que ce paramètre a une influence directe sur le coût de l’isolation de votre toiture. Parmi les autres éléments qui augmentent ces prix, il y a :

  • Le type d’isolant ;
  • Le type de toiture, sa forme ainsi que sa couverture.

Notez que la présence d’impacts sur les tarifs d’isolation des toitures a un lien direct avec la technique de pose de l’isolant qu’utilisera le technicien. En effet, certaines isolations de toitures restent plus compliquées à réaliser que d’autres, ou encore certaines toitures ont un accès plus difficile que d’autres. Aussi, l’accès à votre toiture par vos combles facilitera le travail d’isolation et donc allégera votre facture.

Nous tenons à souligner que les critères suivants sont à prendre en compte lors de l’isolation de votre toiture en plus d’avoir une influence sur le prix de cette dernière :

  • La conductivité thermique de votre toiture ;
  • L’épaisseur thermique de votre toiture ;
  • La résistance thermique de votre toiture.

Quel est le prix d’une isolation de toiture ?

En plus de ce que nous avons cité plus haut, le prix de l’isolation de toiture va dépendre du :

  • Type d’isolation qui sera effectuée : via les combles, intérieure, extérieure ;
  • Type d’isolant utilisé (laine de verre, laine de roche, etc.) ;
  • La surface de la toiture à isoler.

Pour ce qui est des tarifs, le coût moyen d’une isolation de toiture se situe aux alentours de 2 273 euros, avec un minimum de 1 156 euros et un maximum, en général, de 3 797 euros. Notez que certaines isolations peuvent aller jusqu’à 7 000 euros. Nous tenons à préciser également que dans le cas d’une isolation faite à partir des combles, son coût au m² est aux alentours de 20 euros avec un maximum de 30 euros. Si vous décidez de faire une isolation de l’intérieur, dans ce cas, le prix au m² sera compris entre 25 euros et 100 euros. Enfin, l’isolation réalisée de l’extérieur est certes la plus efficace, mais la plus chère, avec une fourchette de prix au m² comprise entre 100 euros et 300 euros. Rappelons que l’État a mis en place plusieurs aides qui peuvent alléger cette facture et vous accompagner dans cette démarche d’isolation ou de rafraîchissement de l’isolation de votre toiture.

La meilleure résistance thermique pour isoler sa toiture

La résistance thermique (R) est un critère très important qu’il faut prendre en considération lors du choix de son isolant. En effet, plus la résistance thermique d’un isolant est élevée, plus son isolation sera forte. De ce fait, pour protéger efficacement votre maison du froid et des bruits, il importe de choisir un isolant disposant d’une résistance thermique élevée.

Quelle résistance thermique pour une toiture ?

En règle générale, s’agissant des murs, de la toiture ou du sol, le seuil minimal de la R doit dépasser les 3,7 m²K/W afin que l’efficacité isolante soit forte. D’ailleurs, en optant pour un isolant dont la résistance thermique est supérieure à 3,7 m²K/W, vous aurez plus de chances de bénéficier des aides aux travaux de rénovation pour une meilleure performance énergétique de votre maison.

Selon la RT 2012 Bâtiment Basse Consommation, il est fortement recommandé d’opter pour une résistance thermique R=8 m²K/W pour un logement neuf, en cours de construction, ainsi que pour une isolation de R=10 m²K/W en cas de rénovation. Ainsi, avant de poser votre isolant, vous devez d’abord vous assurer que sa résistance thermique soit bonne afin que ses performances en matière d’isolation soient optimales.

L’épaisseur est un facteur important dans le choix de votre isolant, car celui-ci permet de déterminer le niveau de la résistance thermique. En effet, plus un isolant est épais, plus sa résistance thermique sera élevée. Par conséquent, il est important de choisir un isolant assez épais, car plus la résistance thermique est élevée, mieux c’est.

Quelle résistance thermique choisir pour le reste de la maison ?

Pour offrir à votre maison une bonne isolation thermique, il est important d’isoler toutes les parois, les murs et le sol. En effet, l’isolation de la toiture à elle seule ne suffit pas pour augmenter le confort thermique de votre domicile. Concernant l’isolation des murs et du sol, la résistance thermique R reste tout aussi efficiente, mais diffère en fonction de l’endroit où vous installez votre isolant.

De fait, dans certains endroits, il est nécessaire de choisir un isolant à forte résistance thermique, tandis que dans d’autres emplacements, on peut se permettre d’installer un isolant à résistance thermique moyenne.

Pour mieux vous aider à choisir les isolants à installer dans votre maison en fonction de leur résistance thermique, nous vous présentons ci-dessous les valeurs recommandées pour la résistance thermique pour chaque endroit de la maison :

  • Les murs des façades : entre 3.7 m2 K/W et 4 m2 K/W ou plus ;
  • Les planchers : à partir de 7.0 m2 K/W ;
  • Les plafonds de combles : à partir de 6.0 m2 K/W.
Tout savoir sur l’isolation de toiture : coût et résistance thermique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *