L’une des techniques d’isolation par excellence est celle avec finition bardage. Si cette technique d’isolation thermique permet d’embellir la façade des murs, c’est parce qu’elle offre de nombreuses possibilités en termes de finitions et de couleurs sur le plan esthétique. Découvrons ensemble ce qu’il en est réellement cette technique d’isolation, et quelles sont ses implications en termes de faisabilité.

Définition et techniques d’isolation extérieure bardage bois

L’isolation thermique finition bardage en bois est la mise en place d’une ossature secondaire en bois sur des murs existants. On insère alors l’isolant entre l’espacement ainsi créé. On assure le tout par un film pare-pluie sur les montants. Pour parer à d’éventuels ponts thermiques, on peut envisager la mise en place d’une autre couche d’isolant sur les montants.

En outre, le bardage peut être réalisé à base de lames verticales ou horizontales. Il est même possible d’en retrouver confectionné avec des panneaux de textures et couleurs variées. Le bardage en bois profite de deux techniques d’isolations : celle par panneaux isolants durs et celle par panneaux isolants doux.

  • L’isolation par panneaux isolants durs

Cette technique d’isolation favorise la pose de l’ossature en bois de façon directe sur la couche isolante. Il sera alors procédé au montage des bardages en bois à l’aide de clous et de vis, de manière croisée.

  • L’isolation par panneaux isolants doux

Cette technique d’isolation permet la pose de l’ossature en bois de façon directe sur le mur. Des isolants doux comme la laine de roche ou de verre sont ensuite insérés au niveau de l’ossature. Le montage des bardages en bois est assuré ici comme dans la technique précédente.

Si l’isolation thermique en finition bardage offre une esthétique exceptionnelle aux façades, il convient naturellement de bien choisir les types de bois nécessaires au montage.

Types de bois pour l’isolation extérieure bardage bois

En mettant en avant des critères de choix comme la robustesse du matériau et la longévité, on considère deux types de bois les plus fréquemment utilisés pour une isolation extérieure finition bardage.

  • Le bois thermique

Encore désigné sous le nom de marque ThermoWood, le bois thermique est un bois transformé sans additifs chimiques, dans une perspective de durabilité et de stabilité de sa structure. Bois européen issu du sapin, le bois thermique ThermoWood est garanti au moins un quart de siècle avec une installation bien réalisée.

  • Le bois tropical

Le bois tropical a la particularité de pouvoir être posé sans aucun traitement requis. Ses spécificités en font un bois n’ayant pas besoin d’entretien constant, de quoi avantager les finances sur le long terme. Même à court terme, il faut noter que l’application de vernis ou de peinture n’est pas indispensable pour le bois dur tropical. Diverses essences sont disponibles telles que l’ipé, le padouk ou le bilinga.

Un des facteurs déterminants dans l’isolation thermique extérieure est le facteur prix qu’il serait judicieux de prendre en compte.

Les tarifs de l’isolation extérieure bardage bois

Les tarifs d’un bardage bois dépendent de plusieurs facteurs comme l’espèce du bois, l’isolant, la surface à couvrir, etc. Mais il faut compter entre 100 et 200 euros environ, pour l’isolation extérieure d’une façade neuve. Des bois tels le ThermoWood ont des tarifs qui débutent à 25 euros le mètre carré, par exemple.

Pour avoir une idée précise du coût global des travaux, pensez à demander un devis bardage bois à un prestataire. Il est même possible de l’obtenir en ligne.