Une bonne isolation thermique et phonique permet de réels gains d’énergie, d’argent et garantie un confort agréable dans une habitation. Les matériaux se font de plus en plus performants, et l’investissement d’une bonne isolation thermique devient de plus en plus rentable au fils des ans.

Qu’il s’agisse des murs, des ouvertures ou du toit, il y existe une solution thermique pour chacun d’eux. Avec l’aide de professionnels, toutes les clefs sont en main pour profiter d’une construction neuve en phase avec l’environnement et écologique.

Lutter contre les déperditions d’énergie

Pour qu’une isolation thermique soit optimale, il faut imaginer une couverture qui engloberait toute une maison. Cela évite les déperditions et les ponts thermiques. En renforçant l’isolation thermique des murs, les déperditions sont divisées par six.

Pour cela, il y a deux solutions existantes : l’ITE (isolation thermique extérieure) qui couvre le plus de pont thermique et limite les déperditions de l’extérieure. Malgré sont coût important, elle propose de réels avantages. L’ITI (isolation thermique intérieure) est plus économique et plus simple à mettre en place mais elle fait perdre de la surface habitable.

Les combles et les sols sont les premiers à être isolés puisque les ponts thermiques sont plus importants sur ces surfaces-là. Les murs le seront en derniers, afin de pouvoir poser les ouvertures comme les portes et fenêtres et adaptées l’isolation choisie afin de perdre le moins d’énergie possible.

Différents types d’isolation

Il existe de nombreuses solutions pour profiter d’une bonne isolation thermique et phonique dans toute la maison. Qu’il s’agisse des murs, des sols ou du toit, les performances des matériaux choisis sont optimales. Dans la rénovation, il n’y a pas obligation légale pour choisir son isolant mais il est plus judicieux de suivre les critères fixés par le crédit d’impôts.

Toits et Combles: surfaces souvent négligées, il s’agit pourtant, de celles qui perdent le plus d’énergie et qui possèdent le plus de ponts thermiques. Toujours choisir l’isolant selon les performances fixées pat le RT 2012. Un bon isolant garantira une qualité non négligeable qui durera dans le temps.

Une bonne ventilation est primordiale afin d’éviter les soucis de moisissures et d’humidité. De plus, celui-ci fera descendre la température des combles afin de rafraichir les autres pièces de la maison. Il est possible de ne pas perdre d’espace en utilisant des isolants plus minces qui proposent les mêmes performances qu’un isolant standard.

Sol et plafond : Isoler ses plafonds permet de gagner 10 % d’économies d’énergie. Pour cela, le choix des matériaux doit être pertinent comme par exemple : une pose de dalle en bêton puis d’un film isolant et protecteur, ensuite des conduites et chapes pour une éventuelle pose de chauffage et pour finir une bonne finition.

Pour le plafond, l’isolant sera aussi bien thermique que phonique surtout dans une maison à plusieurs étages. Le liège est le matériau le plus performant et adéquat. Léger et facile à poser, il reste tout de même onéreux mais permet au long terme de belles économies d’énergie. Les plaques de plâtre sont une bonne alternative. Les panneaux d’isolation sont les plus intéressants puisque pour 25 euros au M2 carré, ils proposent une isolation à son maximum.

Murs : ils sont, la partie de la maison à ne surtout pas négliger dans une isolation de maison neuve ou en rénovation. Qu’il s’agisse d’ITE ou ITI, cela permet de réduire de 25 % les consommations d’énergie. Deuxième étape dans une isolation de maison, après les combles ou le toit, cela fera gagner plus de confort avec une température stable toute l’année et une économie financière dès la première année.

Menuiserie : Une bonne isolation passe aussi par les ouvertures d’une maison. Il existe de nombreux matériaux comme le bois, le PVC ou l’alu que l’on doublera avec des doubles vitrages pour une isolation phonique et thermique qui sera à son maximum.

En alliant une bonne orientation et des volets roulants en aluminium, les menuiseries seront performantes. Il est possible de les assortir à tous les styles de maisons avec une palette de couleurs ou de matériaux qui apportent un esthétisme charmant sur une façade.

Quels sont les avantages d’une bonne isolation de ses murs ?

Nous savons que les déperditions d’énergie passent en premier par les combles ou le toit. Pourtant, des murs mal isolés perdent entre 20 et 30 % d’énergie. Il est donc très important de ne pas les négliger. De plus, que ce soit pour la thermique ou le phonique, il existe des matériaux et des techniques performants qui feront faire de sacrées économies d’énergie et financières sur le long terme.

L’isolation phonique se prévoit dès la construction d’une maison, selon son environnement. La thermique, aura comme principal objectif de conserver la fraîcheur en été et la chaleur en hiver. Un confort qui sera garanti pour toute la famille, dans toutes les pièces de l’habitation.

ITE ou ITI ?

Pour optimiser les performances énergétiques d’une habitation, il existe deux techniques d’isolations, qui ont toutes les deux des avantages mais aussi des inconvénients.

ITE : posée comme une couverture sur une maison, l’ITE supprime tous les ponts thermiques et ne grignote pas l’espace habitable puisqu’elle se fait à l’extérieure des murs. Des panneaux isolants sont posés sur la façade puis recouverts de panneaux d’embellissement de façade.

Les avantages de cette technique sont nombreux :

  • Elle permet de couper les ponts thermiques de toute la maison,
  • Elle n’empiète pas sur la surface habitable de l’habitation,
  • Le chantier se faisant à l’extérieur, cela ne dérange pas les habitants de la maison
  • Cette isolation permet de garder une température ambiante toute l’année pour un confort agréable pour toute la famille

Elle a pourtant quelques inconvénients :

  • Elle peut altérer l’aspect de la façade la maison.
  • Il peut être nécessaire de demander l’aval aux voisins selon le quartier habité,
  • Elle est onéreuse même si l’investissement est amorti au bout de quelques années.

Le prix d’une isolation thermique extérieure varie selon les matériaux choisis qui vont 70 euros à 120 euros le M2

ITI : l’isolation thermique intérieur est plus économique que l’ITE. Elle consiste à poser des matériaux isolants sur les murs intérieurs d’une habitation. Elle n’est recommandée que pour les rénovations de bâtiments ou les résidences secondaires.

Les avantages de l’ITI :

  • La masse thermique des murs est faible donc la chauffe de l’espace est plus rapide,
  • Elle est très facile à mettre en place,
  • Elle est bien moins onéreuse que l’ITE.

Elle possède quelques inconvénients :

  • Elle réduit l’espace intérieur et les panneaux des fenêtres (perte de luminosité),
  • Elle laisse passer pas mal de ponts thermiques,
  • Elle perturbe la vie de famille avec des travaux fait en intérieur.

Son coût est peu onéreux, globalement il se situe en 30 euros et 80 euros en tenant compte de la pose.

Comment choisir sa technique d’isolation ?

Il est bien plus judicieux de choisir un ITE malgré l’investissement qu’elle demande. Pourtant, celui-ci sera vite rentabiliser grâce aux économies d’énergie et de trésoreries faite sur le long terme. A savoir aussi, qu’une maison isolée ITE aura une meilleure plus-value immobilière en cas de revente.

De plus, L’ITE est éligible aux aides de l’état, dans le cadre de la transition énergétique. Entre le crédit d’impôts, le taux de TVA à 5,5%, le prêt à taux zéro et les aides que peut apporter la région ou ma commune, il y de quoi choisir de faire isoler sa maison avec la technique ITE.

Même si l’ITI reste plus abordable pour le porte-monnaie, les économies d’énergie seront un peu moins importantes. Elle empiète sur l’espace habitable ce qui peut rebuter certains futurs acquéreurs. L’ITI n’est éligible au crédit d’impôt que si elle concerne une rénovation sur une résidence principale. Le département ou l’ANAH peuvent apporter une aide sous forme de subventions.

Ayant, toutes les deux, des avantages intéressants mais aussi quelques inconvénients, le choix entre L’ITE et l’ITI sera celui qui s’adaptera au mieux au projet mis en place. Grâce aux aides de l’état et aux économies d’énergie et financières faites au long terme, et à la plus-value immobilière, L’ITE reste une solution plus que parfaite pour isoler de façon maximale une maison, et y assurer un confort des combles aux sols ainsi que sur toute la surface habitable de la maison pour le plus grand plaisir de tous ses habitants.