Quand on souhaite avoir une estimation de ce que pourrait coûter une isolation des murs par l’extérieur, ou que l’on souhaite savoir si l’artisan a fait le bon calcul, ou même quand on rempli une demande de devis ITE, il est conseillé de savoir comment calculer la surface des murs.

Conseil : si vous souhaitez mesurer des murs extérieurs, il est important de vous équiper d’un télémètre ou mètre laser du fait des dimensions qu’il n’est pas possible de mesurer seul ou avec un mètre ruban.

Calcul de la surface d’un mur intérieur comme extérieur

Il faut connaitre la hauteur du mur en mètre ainsi que sa longueur (formule : hauteur X longueur).
On multiplie ensuite la hauteur par la longueur pour connaitre la surface du mur en mètre carré : m2.

Exemple : mon mur fait 2,20 m de hauteur et 3,60 m de long. Mon mur a donc une surface de 2,20 X 3,60, soit 7,92 m2.

Calcul de la surface d’un mur pignon

Le pignon d’une maison est en fait un simple triangle isocèle dont les deux longueurs reliant le fait du toit mesurent la même distance. Le mur pignon comprend à la fois le pignon et le mur vous le pignon.

Calcul de la surface du pignon

Pour calculer la surface d’un triangle isocèle, il faut multiplier la hauteur du pignon (triangle) par la longueur de la base du pignon et divisez le tout par 2. Formule : (hauteur X longueur) / 2.

Exemple : mon pignon fait 3,10 m de hauteur et 3,50 m de long. Mon pignon a donc une surface de (3,10 X 3,50)/2, soit 5,425 m2.

Calcul de la surface du mur sous pignon

Le calcul est le même que pour un mur lambda, c’est-à-dire la hauteur multiplié par la longueur, sachant que la hauteur est ici celle qui s’arrête à la base du pignon. Formule : hauteur X longueur

Exemple : mon mur fait 4 m jusqu’à la base de mon pignon et 3,50 de long. Mon mur sous pignon a donc une surface de (4 X 3,50), soit 14 m2.

Calcul de la surface du mur pignon

Il suffit d’ajouter les valeurs obtenues lors du calcul de la surface du pignon et du mur sous pignon.

Exemple : mon mur pignon fait 5,425 m2 (pignon) + 14m2 (mur sous pignon, soit 19,425 m2).

 

Formule : (hauteur X longueur) + ((hauteur X longueur) / 2)

 

Calcul de la surface d’un mur pignon en trapèze

Dans certaines régions le mur de pignon prend une forme plus trapue, dont le haut du pignon n’est plus en pic. Ce type d’ouvrage a sans doute été conçu pour stocker dans un grenier beaucoup plus grand. Le calcul est ici plus compliqué même s’il reste simple une fois compris.

Calcul de la surface du trapèze : nous avons besoin de la hauteur ainsi que des 2 longueurs.

Voici la formule à appliquer :
Surface = (l1 + l2) x h / 2

Exemple : hauteur du pignon 3m, longueur totale 7m, longueur du pignon 2,5m.
(2,5 + 7) x 3 / 2 = 14,25 m2

A cela, on rajoute la surface du mur jusqu’au pignon (hauteur de 4m) : 14,25 + (7×4) = 42,25 m2

Formule : (hauteur X longueur) + ((longueur1 + longueur2) x h / 2)

Calcul de la surface totale des murs d’une maison

Il vous suffit ensuite d’ajouter toutes les surfaces calculées pour trouver combien mesure les murs de toute votre maison.

Bon à savoir : dans le cadre d’une ITE, il faut penser à enlever la surface des ouvrants (fenêtres, portes) dans le calcul de la surface.

Calculez le prix au m2 de votre maison (plus de détails avec la formule de calcul prix au m2) : le coût de l’isolation des murs par l’extérieur est comme le prix d’un bien immobilier : il est différent selon les artisans et selon les régions. Compte tenu de cela, on peut estimer le coût de l’ITE entre 100 et 200€ du mètre carré. Les critères de calcul sont nombreux : outre la renommée de l’artisan, son lieu de résidence, les matériaux comptent pour beaucoup. En effet, le coût ne sera pas le même si vous utilisez de la laine de verre, du polystyrène ou de la laine de bois. Le bardage bois sera également plus onéreux qu’un enduit simple. Un devis ITE est obligatoire pour ne pas avoir de surprises lors de la facture finale.
Cependant, les travaux d’isolation qui font partie des travaux dits de rénovation énergétique permettent de toucher de nombreuses aides des collectivités (Etat, Région, Département, Commune).