Les nuisances sonores qui peuvent traverser nos murs, plafonds ou sols, en maison, en appartement ou tout autre type de logement, peuvent vite devenir désagréables et anxiogènes. Nous vous informons ici des différentes étapes et particularités afférentes à l’isolation phonique qui permet de masquer tous les bruits.

La mise en place de l’isolation phonique

Avant de lancer les travaux inhérents à l’isolation phonique dans votre habitat, il sera utile d’identifier le type et la source des bruits qui vous posent problème afin de mettre en place des méthodes d’isolation adaptées. Le diagnostic acoustique s’avère un bon choix à ce niveau-là étant donné qu’il permet, comme son nom l’indique, de mettre précisément le doigt sur l’origine des nuisances sonores. Dans cette optique, vous pouvez soit confier cette tâche délicate à un artisan qui s’occupera de l’isolation, soit faire appel à un professionnel du domaine.

Premières démarches

La première étape d’une isolation acoustique va généralement concerner l’isolation des murs du logement dans la mesure où ces derniers sont les plus exposés aux ondes sonores aériennes qui parcourent l’habitat. Citons par exemple :

  • Les musiques bruyantes ;
  • Les travaux extérieurs ;
  • Les cris des voisins ou des passants.

Dans ce cadre, il sera important de prendre en considération plusieurs caractéristiques comme le type de bâtiment, l’objectif d’isolation, la surface totale à isoler au fil des travaux, le matériau isolant déployé, le budget alloué à l’opération ainsi que la date prévue pour l’accomplir.

Les réglementations à respecter

Au niveau du registre légal, les logements résidentiels sont les plus soumis aux régulations en termes d’exigences minimales d’isolation phonique. Les maisons individuelles, quant à elles, ne seront tenues de fournir un effort à ce niveau-là que pour la question des bruits aériens qui viendraient de l’extérieur.

Une précision est toutefois nécessaire pour les maisons à proximité d’immeubles résidentiels : celles-ci devraient ajouter à leur liste une protection contre les bruits d’impacts, lesquels proviennent de l’intérieur.

Comment avoir une isolation phonique efficace ?

Le principe d’une isolation phonique est de bloquer les bruits, qu’ils soient d’origine extérieure ou intérieure, selon vos envies ou besoins ou bien en fonction des normes mises en place. Une première idée, la plus simple, est celle de la masse qui consiste à prévoir une surface la plus épaisse possible afin que le bruit ne puisse pas circuler. Une seconde option repose sur le concept de ressorts qui décomposent l’isolation en deux parois : l’une vibrante et l’autre statique. C’est du reste le principe sur lequel fonctionne le double vitrage.

Comment réaliser une isolation phonique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *