Le crédit d’impôt pour l’isolation, autrement appelé le Crédit d’Impôt de la Transition Energétique (CITE), est un dispositif fiscal qui a été mis en place afin de pousser les particuliers à réaliser certains travaux d’isolation dans le but d’améliorer leurs performances énergétiques. Cet article portera notamment sur des conditions arrêtées pour en bénéficier.

Quelles sont les conditions à satisfaire pour bénéficier du crédit d’impôt pour l’isolation ?

Comme expliqué plus haut, le crédit d’impôt pour l’isolation vise à inciter les propriétaires et les locataires à faire des économies d’énergie en améliorant l’isolation de certaines parties de leur résidence principale. Notez toutefois que ce crédit n’est alloué que si le bénéficiaire ou l’entreprise effectuant les travaux répondent à certains critères :

  • Le logement doit être la résidence principale du bénéficiaire ;
  • Le bénéficiaire doit se conformer à un revenu fiscal de référence ;
  • Le logement doit dater d’au moins 2 ans ;
  • Le délai imposé pour le paiement de ce crédit doit être respecté ;
  • La réalisation des travaux doit se faire par une entreprise spécialisée ;
  • La présence de la certification « RGE » est obligatoire pour certaines entreprises.

Soulignons qu’il est tout à fait normal que les agents chargés de vérifier votre éligibilité à ce crédit vous posent certaines questions concernant votre maison ou votre fiche d’imposition. Toutefois, vérifiez bien que l’entreprise en question engage des artisans certifiés « RGE » et qu’elle fasse partie des entreprises chargées de vérifier ces conditions et d’effectuer ce programme.

Quelles parties de la maison sont prises en charge par le crédit d’impôt pour l’isolation ?

Maintenant que vous connaissez les conditions pour profiter du crédit d’impôt pour l’isolation, vous devez savoir ce qu’il couvre comme travaux dans votre maison. En effet, le CITE comprend tous les changements relatifs à votre consommation d’énergie, qu’il s’agisse de l’isolation des différentes parties de votre domicile ou encore tout ce qui touche au chauffage ou aux fenêtres.

L’isolation

Le crédit d’impôt pour l’isolation peut prendre en compte l’isolation de vos combles, votre sol, vos murs extérieurs ou encore votre garage attenant à la maison. Bien sûr, cela dépendra des conditions auxquelles vous vous conformez.

Le chauffage

Grâce au CITE, il est possible de profiter d’une nouvelle pompe à chaleur qui est différente du type « air/air », d’un dépôt d’une cave à fioul ou encore d’un équipement de chauffage permettant de produire de l’eau chaude, lequel fonctionne avec du bois ou l’énergie solaire.

Les fenêtres

Evidemment, la prise en charge de ce crédit peut également vous garantir une installation ou un remplacement de vos fenêtres simple vitrage par des fenêtres double vitrage.

Découvrez les conditions pour bénéficier du crédit d’impôt pour l’isolation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *