Isoler sa maison : les 5 erreurs à ne pas commettre !

L’importance d’une bonne isolation est de pouvoir réduire les consommations énergétiques tout en rendant l’habitation plus confortable. Au cours d’une rénovation ou d’une construction, l’isolation phonique et thermique relève d’un grand investissement, mais dont le profit s’étale sur le long terme. Il est donc primordial de tout faire dans les règles de l’art. Vous avez des projets d’isolation en vue ? Retrouvez ci-après les erreurs courantes à ne surtout pas commettre.

Négliger le choix de l’isolant à utiliser

L’on pourrait vous recommander d’utiliser de la mousse synthétique ou de la laine de verre pour vos travaux d’isolation, mais ces matériaux traditionnels peuvent-ils convenir pour votre habitation ? Il ne faut pas toujours chercher les solutions de facilité sans consulter un professionnel. On peut effectivement choisir un isolant pour son épaisseur et aussi pour son aspect absorbant. Prenez donc le temps de déterminer les bons matériaux en fonction de l’usage prévu. Choisissez un isolant performant avant de finaliser et protéger vos escaliers et il en va de même pour vos combles.

Choisir la mauvaise épaisseur

Parfois, on hésite à opter pour un isolant épais par peur de voir la facture d’achat grimper de plusieurs euros. Et pourtant, investir pour des matériaux de qualité et d’une épaisseur convenable n’est jamais une mauvaise idée, sachant que l’investissement est vite compensé par la facture énergétique. Pour isoler votre toiture, au lieu d’opter pour un isolant de 10 cm, pourquoi ne pas utiliser un dispositif de 20 ou 25 cm d’épaisseur ? Il ne faut pas toujours s’inquiéter sur le plan budget, car la différence se constate sur la réduction de vos besoins en chauffage.

Poser l’isolant de la mauvaise façon

Il est nécessaire d’avoir au minimum des notions basiques en isolation avant d’effectuer soi-même les travaux. La pose doit se faire correctement afin d’optimiser au maximum l’effet de détention. L’installation des isolants doit se faire dans le but d’éliminer autant que possible les ponts thermiques. La moindre erreur peut rompre la clôture isolante. Peut-être qu’il est même indispensable de procéder à une isolation extérieure. Une mauvaise pose peut engendrer une grande perte de chaleur, ce qui revient à une consommation en chauffage inchangée.

Ne pas empêcher la condensation

Un phénomène de condensation de l’air par la chaleur peut dégrader l’isolation tout en accentuant l’humidité, rendant la protection moins performante. Ainsi, les murs peuvent s’humidifier, créant des dégâts au niveau de la structure. Pour empêcher la condensation, il est nécessaire d’associer l’isolant à une membrane pare-vapeur. Son rôle est de bloquer la circulation de la vapeur pour protéger la paroi.

Ne pas choisir le bon technicien en isolation

Il est toujours recommandé de faire appel à une entreprise spécialiste en isolation pour les travaux de sa maison. C’est la seule garantie pour profiter d’une grande performance, d’un travail bien fait et de conseils de pro. Notez qu’une habitation peut nécessiter différentes isolations, que ce soit la toiture, les murs ou le sol. Ainsi, il arrive qu’un seul technicien ne suffise pas si l’on prend en compte qu’une entreprise peut avoir sa spécialité. Sinon, pour les tâches faciles, il est possible de s’y prendre par soi-même pour réduire les coûts.

Isoler sa maison : les 5 erreurs à ne pas commettre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.